Monthly Archives: février 2017

[News] Une édition CD pour l’unique album de Sjælekval (black metal – Danemark).

Intitulé Dødsfærd il sera disponible via War Against Yourself Records le 15 avril.

War Against Yourself Records : Facebook

L.G.

 

[News] Un nouvel album pour Netra (depressive black metal/trip-hop/ambient – France).

Intitulé Ingrats il sera disponible début mars via Hypnotic Dirge Records.


Netra : Facebook

Hypnotic Dirge Records : site / facebook

L.G.

[News] Loss (death/doom metal – États-Unis) sortira un deuxième album cette année.

Intitulé Horizonless il sera disponible le 19 mai via Profound Lore Records.

Loss : Facebook

Profound Lore Records : Site / Bandcamp / Facebook

L.G.

 

[Cérémönie – Live report] KTL – Live – 17/2/2017

KTL – Live – 17/2/2017

Supported by Anji Cheung.

On wintry nights when rushing to a show in North London, it’s always worth double-checking which Hackney-based, noise-offering, church you are supposed to be attending. Thankfully the distance between St Johns at Hackney and St Johns at Bethnal Green was not great enough to result in a single missed note of Anji Cheung’s set.

The musical thaumaturge behind the recent Daughter of Fortitude brought thrumming drones into a place born for reverence. This one-off performance of previously un-captured sounds, bowed from guitars and coaxed from all manner of stomp boxes and pulsing electronics, felt solemn (even bordering on frightening) yet bullish as she teased vocals referencing the Gnostic Gospel of Mary Magdalene out from the mire and into heraldic existence. Cheung provided a communal prayer for sanctity that left audience members pondering if they were truly deserving of such a gift.

(© Jose Ramon Caamaño)

KTL began their set with a thunderstorm of bad intentions. Less a growling wall of resonance as much as a series of seismic bursts, like Mt Etna heaving explosive retch after volcanic ralph onto cobbled ears. Between Rehberg and O’Malley lay flagstone synapses, sparking and burrowing, they built sonic trenches in which two disparate parties could clash and congeal. Initial divides lost consequence as earthly guitars slowly cross-pollinated with booming synthetic bass abstractions.

Walls were built and rubbled.

This was a conversation in which hate learnt how to love.

(© Jose Ramon Caamaño)

Devoid of any additional visual stimuli, it became necessary to retreat within, to allow the surging soundscapes space to compete with and compliment one another. Ideas regarding the dying throes of dignity began to plague affected minds and billowing reverberations swarmed like inflamed hornets dashing themselves against a pewter cauldron.

In church, it all feels Biblical.

(© Jose Ramon Caamaño)

(© Jose Ramon Caamaño)

J.B.

[News] Troisième album solo pour Peter Bjärgö (ambient – Suède).

Intitulé Animus Retinentia il sera disponible le premier mars via Cyclic Law.

Cyclic Law : Facebook

Peter Bjärgö : Facebook

L.G.

[Chrönique] Fen – Winter – Album – 2017

Code666 / Aural Music

Post-black metal

Royaume-Uni

CD / Double LP

Peut-être parce que le nom du groupe renvoie aux marécages brumeux et aux landes pluvieuses de sa contrée d’origine, la musique de Fen évoque particulièrement un tableau automnal… Mais le temps passe, une saison en chasse une autre. Et en cet hiver 2017 désespérément printanier, les Britanniques viennent amener un semblant de givre avec Winter. Musicalement, point de changement climatique flagrant à l’horizon : ce cinquième album s’inscrit dans la droite lignée de Dustwalker et Carrion Skies. A savoir un « post-black metal » de fort belle facture. Fen maîtrise on ne peut mieux le crescendo. En 17 minutes, le titre I (Pathway) parcourt un vaste spectre d’atmosphères (toujours glauques). Tout démarre sur une nappe amère de guitare saturée, bientôt remplacée par un arpège neurasthénique. Où vient se greffer une batterie tout en roulements, résolument postrock. Une once de chant clair aux sonorités « païennes » et la forêt s’embrase dans une explosion black metal, en blast-beats, riffs atrabilaires et hurlements barbares. En découle le principal reproche à adresser à Winter malgré sa grande qualité – et à l’ensemble de l’œuvre de Fen en général : chaque compo du groupe reprend ce schéma  à de rares variations près, générant chez l’auditeur un inévitable sentiment de déjà entendu. Reste que sur une scène saturée de groupe « post-black sludge machin » et qui vire toujours plus à l’auto-parodie, les Anglais parviennent encore à se démarquer, dotant leurs créations d’une petite touche unique qui fait toute la différence. Rageur et ultramélancolique à la fois, III (Fear) s’écoute de bout en bout, sans le moindre déplaisir. Pagan, presque « folk » (ouh le vilain mot !), II (Penance) se détache du reste de l’album. Quant à IV (Interment) et son final doom, ils résonnent comme l’une des meilleures compositions du groupe à ce jour. Si la beauté mordante d’un froid matin anglais vous émeut mais que le changement vous tétanise, Winter est pour vous. Si le post-black bien réalisé vous plaît, Winter est aussi pour vous.

Fen : Facebook

Code666 : Site internet

Aural Music: Facebook

AsCl3

 

 

[News] Des rééditions pour Verheerer (black metal – Allemagne).

Le label Vendetta Records a réédité en vinyle l’EP du groupe en question, Archar, sorti en 2015 , tandis que le label Slime Citadel l’a réédité en ce qui le concerne en cassette.

Le vinyle et la cassette sont disponibles depuis le 14 février de cette année.

Verheerer : Facebook

Slime Citadel : Facebook

Vendetta Records : Facebook / Bandcamp / Site

L.G.

 

[Chrönique] Lethe – The First Corpse On The Moon – Album – 2017

My Kingdom Music

Experimental/Trip-hop/Metal/Rock

Norvège/Suisse

CD

    Qui d’autre que Lethe pouvait découvrir le premier cadavre sur la lune ? Explorateurs insatiables, Tor Helge-Skei (Manes, Manii) et Anna Murphy (Cellar Darling, Nucleus Torn, ex-Eluveitie) plongeaient, en 2014, dans les profondeurs de la psyché avec l’exceptionnel When Dreams Become Nightmares.  En décollant pour la lune, avant de s’embarquer pour un trajet en ascenseur au centre du soleil, le duo helvético-norvégien brise aujourd’hui ce cocon onirique. Dans le fond comme dans la forme. Il y a d’abord ces textes coup-de-poing d’Anna Murphy, directs, douloureux, à l’opposé des rêveries du premier album :

« Je serai à tes côtés quand la merde explosera […] Je serai à tes côtés et, ensemble, nous regarderons la tumeur grandir, l’ombre cachée derrière toi qui dira : « Je te l’avais bien dit » », clame With You ; « Ramène-moi en enfer, que je puisse être à nouveau malade », renchérit Snow.

    Le ton musical se fait aussi plus dur, ouvrant la voie à des guitares très appuyées (Down Into The Sun, ou My Doom qui balance clairement du côté de l’indus le plus viril). Les climats ambient voire drone (les intros de Night ou Teaching Birds How To Fly ou ce Exorcism, funèbre) sont omniprésents. Les rythmiques saccadées héritées du trip-hop ou d’artistes tels que Venetian Snares ou Dälek tiennent le haut du pavé. Des plages hip-hop ponctuent aussi l’album. Le chant d’Anna Murphy se fait tantôt enfantin, tantôt puissant (jetez une oreille aux dernières minutes du morceau titre !), ou encore elle peut entonner un canon quasi angélique (Snow). Les voix d’invités (les membres de Manes, notamment) l’épaulent à la perfection. Et dans ce vaste mélange d’influences, d’atmosphères, de tons, Lethe réalise l’exploit de ne jamais donner une impression de patchwork. Chacun de ces dix titres coule, cohérent évident, sublime. Jouissif !

Lethe : Facebook

My Kingdom Music : site internet, Facebook

AsCl3

[News] Le premier album de Pure Wrath (atmospheric black metal – Indonésie) est sorti.

Le jeune one-man band indonésien Pure Wrath a sorti ce lundi 20 Février son premier album, Ascetic Eventide, via Hitam Kelam Records en CD et via le label mexicain Throats Productions en vinyle. Il se compose de 6 morceaux d’ores et déjà disponibles à l’écoute sur le Bandcamp du groupe:

1. Colourless Grassland
2. Mountain Calls
3. Clouds Retiring
4. In Cold World
5. Pathetic Fantasies
6. Between Water and Winds

L’artiste indonésien Aghy R Purakusuma est à l’origine de l’artwork.

Pure Wrath : Facebook / Bandcamp

Hitam Kelam Records : Facebook / Site

Throats Productions : Facebook / Bandcamp

Adrien.

[News] Le nouvel album d’Immolation (death metal – États-Unis) sort aujourd’hui !

Il est disponible sur le label Nuclear Blast Records sous le titre d’Atonement .

Nuclear Blast Records : Facebook

Immolation : Facebook

L.G.