Monthly Archives: juillet 2017

[News] Nouvel album pour Monarch (doom/sludge metal – France).

Intitulé Never Forever il sera disponible le 22septembre via Profound Lore Records.

 

Monarch : Facebook

L.G.

[News] Premier album pour Ge-Stell (minimal electronic/post-industrial – Italie).

Intitulé Obedience il est disponible en cassette via PMOA (pmobservatory@gmail.com) depuis peu.

Tracklist:
1. The 11th Commandaments
2. This Obedience
3. Modern Slaves
4. Yale Memorial
5. The Pornography Of Power
6. Aversion
7. Desensitization
8. Future Culture
9. The Matrix Of Domination


Ge-Stell : Facebook

L.G.

[Interview] Kruksog

(crédit photographique : Kruksog)

Kruksog is an interesting neo folk project of Maldoror (Margaritka Georgieva). Only one tape is available, but you can listen other releases on Bandcamp. Now it’s time to discover her strange lullabies…

 

L.G. : The name of your project comes from – if we don’t commit an error – an imaginary language, the Orkish created by J. R. R. Tolkien the author of The Lord of the Rings. The meaning of Kruksog is crucifixion. If you want, could you explain to our readers your choice?

Yes, it is in Orcish actually. I chose it mainly because of how much I hold The Lord of the Rings in high regard and also because of how I try to make my music sound seraphic and Jesus himself- (a seraphic entity) endured crucifixion.

L.G. : On your digital EP called When Leeches Shrivel for Their Forged Sun we can hear a cover of Rake, a Townes Van Zandt’s song. Except for the fact that the original song is very good, why did you choose this song especially ?

I undoubtedly chose that certain song since I treasure the lyrics. I believe it was his best written/ performed song off of his Delta Momma Blues album.

[News] Le nouvel EP de Sinmara (ritual black metal – Islande) disponible en streaming!

Trois ans après le superbe album Aphotic Womb, et faisant directement suite à leur split avec Misþyrming la formation islandaise Sinmara nous revient avec une nouvelle offrande, un EP de trois morceaux baptisé Within the Weaves of Infinity qui sortira le 24 août prochain, via Terratur Possessions pour les versions CD et vinyle, tandis qu’Oration aura la charge des exemplaires cassette.

Annoncées comme plus travaillées que celles d’Aphotic Womb, les trois nouvelles compositions s’écoutent ci-dessous:

  1. Within the Weaves of Infinity
  2. Ormstunga
  3. Nine Halls

Sinmara: Facebook / Bandcamp

Terratur Possessions:  Bandcamp / Site

Oration : Facebook / Bandcamp / Site

Adrien.

[News] Le nouvel album de Soror Dolorosa (goth rock/cold wave – France) sera disponible le 15 septembre.

Intitulé Apollo vous pourrez l’acquérir via Prophecy Productions.

Soror Dolorosa : Facebook

Prophecy Productions : Facebook

L.G.

[News] Un EP pour Post Scriptum (techno/industrial – Allemagne).

Intitulé  Until You Drop il est disponible dès aujourd’hui en vinyle via Sonic Groove.

Post Scriptum : Facebook

L.G.

[News] Un split entre Blood Tyrant (raw black metal – Pays-Bas) et Departure Chandelier (black metal – international).

Il sera disponible sous la forme d’un vinyle 7 pouces via Nuclear War Now! Productions  le 15 septembre.

L.G.

[News] Bientôt disponible une édition cassette du premier album de Praise The Flame (death/thrash metal – Chili).

 

Intitulé Manifest Rebellion il est sorti dans un premier temps, en 2015 via Memento Mori. Cet album sera dès le 4 septembre disponible en cassette chez Caverna Abismal Records.

Praise The Flame : Bandcamp

L.G.

[News] Nouvel album pour Execration (death metal – Norvège).

Intitulé Return to the Void il est disponible depuis le 14 juillet via Metal Blade.

Execration : Facebook

L.G.

[Chrönique] Abduction – To Further Dreams of Failure – 2017

Inferna Profundus Records

Black metal

Royaume-Uni

CD

Ce premier album d’Abduction est constitué des trois pistes de la démo sortie en 2016 agrémentées de deux nouvelles compositions. Avec un seul maître à bord – A|V –    cette entité nous fait plonger dans un véritable cauchemar étrange et chaotique. Rien ne nous est épargné dans ce disque très raw, baigné d’une atmosphère hallucinée :  disharmonies maladives, incantations nécrotiques tantôt stridentes, tantôt rauques, – semblant être vomies, elles drapent des architectures instrumentales à la structuration folle -, riffs noirs et torturés charriant avec eux les vestiges de la scène black metal au travers d’une filiation dont par exemple Darkthrone et Mayhem (surtout De Mysteriis Dom Sathanas ) ne sont pas exempts , assise rythmique soit cataplectique soit frénétique, samples ajoutant un touche poisseuse et industrielle, claviers froids comme la tombe, voix décharnées et fantomatiques, sentiment d’oppression,  etc. Certains riffs – celui qui introduit Miser Destructor notamment sont clairement tributaires d’influences death metal ; ce qui ajoute une couche de variation dans la musique d’Abduction, qui réussit le tour de force d’être à la fois primaire et sophistiquée.  Dans l’ensemble la construction des compositions révèle une recherche personnelle et est une source de l’émergence d’un profond sentiment d’angoisse. Une impression d’ensevelissement domine, et même triomphe ! On s’enfonce au fil de l’écoute toujours plus en avant dans les entrailles d’une terre devenue notre cimetière. La dernière piste Catacomb Chant est une sorte d’apothéose grandiose et sublimement macabre. Rien dans cet album ne prend le chemin d’un possible sentiment de bien-être : tout coïncide pour construire une ambiance exceptionnelle dans l’ampleur du malaise qu’elle invoque. To Further Dreams of Failure prend le visage d’une traversée des catacombes couplée à une expérience intérieure dangereuse. N’hésitez pas à embarquer pour ce voyage dont on ne revient pas…

Abduction : Facebook

Inferna Profundus Records : Facebook

L.G.