Category Archives: Cérémönie

[Cérémönie – live report] JK Flesh & Ramleh – Live – 2/9/2017 – London.


A line of queuing black clad people snakes its way through haberdashery, glinting tchotchke, and choking perfumery on a Saturday night in London. Zone 1 has a new venue and, as noted by the Quietus, the number of venues within this region in the capital has been drastically reduced. Unusually it is Selfridges – yep, that’s right… The thrice voted “Best Department Store in the World” – who have stepped up to the plate and set up the Ultralounge. This is part of their Music Matters project, the intention of which is to “reassert the importance of collective experiences in sound with a series of one-of-a-kind performances held in unexpected venues”.

A noble premise indeed.

[Cérémönie] Temple Of Baal, The Order of Apollyon, Gevurah et Ritualization – France – Paris – Glazart – 15 mars 2018.

 

Le 15 Mars 2018, les groupes français Temple Of Baal,  The Order of Apollyon et Ritualization envahiront les planches du Glazart pour y distiller leur black/death de haute volée.

Plus rare chez nous, la formation de black occulte québécoise Gevurah sera également conviée.

Les préventes sont à 15 euros. Un quatrième groupe est prévu à l’affiche mais n’a pas encore été annoncé.

[Cérémönie – Live Report] Prophecy Fest – 28 & 29 juillet – Allemagne – Balve

  Ce festival organisé par le label Prophecy Productions a tout de l’évènement qui se présente sur le papier comme exceptionnel (scène installée dans une grotte, une esthétique élaborée par l’illustrateur Irrwisch, une affiche éclectique brassant de nombreux styles – black metal, goth rock, doom, neofolk, etc.). D’autant plus que pour cette troisième édition les groupes conviés à cet évènement en forme de célébration ne laissaient pas indifférent : Arcturus, Sun of the SleeplessDornenreich, Spiritual Front, ou encore Hexvessel, par exemple, réunis en cette occasion ce n’est pas rien !  Alors qu’en est-il réellement ? AsCl3, notre émissaire, tente d’éclairer notre lanterne avec honnêteté, et non sans subjectivité, sur l’un des moments marquants de cet été 2017.

Dool

   Croiser Hellhammer (ici en représentant d’Arcturus, mais, comme vous le savez, très accessoirement batteur de Mayhem) aux latrines ;  apercevoir Neige (Alcest) tailler le bout de gras avec un fan ; assister en direct au maquillage de Konstanz (The Vision Bleak) ; serrer la paluche de Fursy des mêmes The Vision Bleak (et Les Discrets), délicatement attablé avec son épouse Audrey Hadorn ; écluser une bière avec les membres d’Hexvessel …si un seul mot devait résumer ce Prohpecy Fest,« proximité » ferait diablement bien l’affaire. La rencontre organisée pour la troisième année consécutive par le label éponyme se veut avant tout un événement familial. Pas de gigantesque tête d’affiche, donc, mais un programme pointu et des artistes qui s’investissent en retour pour proposer des spectacles uniques. Et, malheureusement, une tolérance un peu aveugle qui finira par occasionner de très gros retards et forcer plusieurs formations à amputer leur spectacle de quelques compos.

[Cérémönie] Affiche finale de l’édition 2017 du Fall of Summer – 8 et 9 septembre – Ile de Loisirs de Vaires – Torcy – France

Vous pouvez prendre vos places ici.

Fall of Summer : site, Facebook

L.G.

[News] Un festival pour fêter les 30 ans du label Tesco Organisation – 27 et 28 octobre 2017 – Allamagne : Mannheim.


Le label annonce qu’il peut y avoir encore quelques modifications dans la programmation.

Voici les groupes/artistes déjà confirmés  :

  • ALFARMANIA & PROIEKT HAT
  • ANENZEPHALIA
  • CONTRASTATE
  • GENOCIDE ORGAN
  • KEVLAR
  • POST SCRIPTVM
  • THE GREY WOLVES 
  • TREPANERINGSRITUALEN 
  • ZOÄT-AON

Plus de détails sur la page Facebook de l’événement. 

Tesco Organisation : Facebook

L.G.

[Cérémonie] Première édition du festival L’Homme Sauvage – 29 et 30 septembre 2017 – Aspet – France.

 

La billetterie sera ouverte le 15 juin.

L’Homme Sauvage : Facebook, site 

L.G.

[Cérémönie] Cold Meat Industry – 30 Years Anniversary live! – le 3 et 4 novembre 2017 – Suède -Stockholm.

Cold Meat Industry est un label incontournable pour les amateurs de dark ambient,  neofolk, power electronics ou encore de martial industrial et bien que défunt quoi de mieux qu’un festival pour honorer ce label ?

 

Avec : Arcana, Archon Satani, Brighter Death Now, Coph Nia, Desideri Marginis, Deutsch Nepal, In Slaughter Natives, Morthound, Mortiis, Mz 412, Ordo Rosrious Eq., Raison D’être, Sanctum, Sephiroth and Sophia.

Plus d’informations ici. 

Death Disco Productions : Facebook

Cold Meat Industry : Facebook

L.G.

[Cérémönie] Kosmos Kino Plaza – Cycle X : Mensonges d’une nuit d’été – le vendredi 30 juin et le samedi premier juillet à Paris.

Ce festival consacré à la mouvance post industrial et organisé par la structure Au-delà du Silence se déroulera dans la salle de spectacles et de concerts Le Zèbre de Belleville située à Paris. 

[Cérémonie] PROPHECY FEST : le 28 & 29 juillet 2017 à Balver Höhle en Allemagne.


Avec :
Arcturus | SÓLSTAFIR | Hypnopazūzu | The Vision Bleak -official- | DOOL |SPIRITUAL FRONT official page | Dornenreich -official- | Hexvessel | Nhor | Soror Dolorosa | The Moon and the Nightspirit (Official) | Lotus Thief | GlerAkur | Sun Of The Sleepless | NOÊTA | Irrwisch
Plus d’informations : http://fest.prophecy.de
Tickets: http://tickets.prophecy.de/…/prophecy-fest-28-07-29-07-201…/

L.G.

[Cérémönie – Live report] KTL – Live – 17/2/2017

KTL – Live – 17/2/2017

Supported by Anji Cheung.

On wintry nights when rushing to a show in North London, it’s always worth double-checking which Hackney-based, noise-offering, church you are supposed to be attending. Thankfully the distance between St Johns at Hackney and St Johns at Bethnal Green was not great enough to result in a single missed note of Anji Cheung’s set.

The musical thaumaturge behind the recent Daughter of Fortitude brought thrumming drones into a place born for reverence. This one-off performance of previously un-captured sounds, bowed from guitars and coaxed from all manner of stomp boxes and pulsing electronics, felt solemn (even bordering on frightening) yet bullish as she teased vocals referencing the Gnostic Gospel of Mary Magdalene out from the mire and into heraldic existence. Cheung provided a communal prayer for sanctity that left audience members pondering if they were truly deserving of such a gift.

(© Jose Ramon Caamaño)

KTL began their set with a thunderstorm of bad intentions. Less a growling wall of resonance as much as a series of seismic bursts, like Mt Etna heaving explosive retch after volcanic ralph onto cobbled ears. Between Rehberg and O’Malley lay flagstone synapses, sparking and burrowing, they built sonic trenches in which two disparate parties could clash and congeal. Initial divides lost consequence as earthly guitars slowly cross-pollinated with booming synthetic bass abstractions.

Walls were built and rubbled.

This was a conversation in which hate learnt how to love.

(© Jose Ramon Caamaño)

Devoid of any additional visual stimuli, it became necessary to retreat within, to allow the surging soundscapes space to compete with and compliment one another. Ideas regarding the dying throes of dignity began to plague affected minds and billowing reverberations swarmed like inflamed hornets dashing themselves against a pewter cauldron.

In church, it all feels Biblical.

(© Jose Ramon Caamaño)

(© Jose Ramon Caamaño)

J.B.