[Chrönique] Agonie – Culte Funèbre – Album – 2017

Solar Asceticists Productions

Black metal

Canada

Cassette

Après une première démo, Délivrance, sortie sur Bandcamp l’an dernier, les québécois d’Agonie ont sorti en janvier dernier un premier album intitulé Culte Funèbre dans un premier temps une fois encore en numérique, mais il a aussi été publié en mai sur le label Solar Asceticists Productions (KLLK, Constantinople, Markab Project). Label qui pour le moment ne produit que des cassettes. Avec Culte Funèbre, les membres d’Agonie délivrent un black metal froid et puissant, soutenu par une batterie au son presque mécanique, dans la droite ligne de Délivrance. Cette dimension froide n’exclut pas certains passages mélodiques travaillés ; néanmoins le groupe fait dans cet album moins de concessions que dans la démo précédente : les passages plus calmes restent toujours dans une veine aussi sombre et maintiennent l’ambiance générale, un morceau comme Ivresse Mortuaire par exemple participe pleinement à produire cette impression. Les membres du groupe étant tous les deux au chant, il y a un parfait équilibre sur le plan vocal entre un voix déchirée et une voix plus grave, qui se complètent et apportent chacune des inclinaisons différentes dans la musique du groupe.

Les paroles confirment l’impression qui se dégage de l’écoute : Agonie nous peint ici un univers désolé, glacial et dévasté où « la noirceur a triomphé » ; sur un plan purement stylistique les textes ne sont pas toujours très recherchés mais c’est probablement voulu puisque c’est la noirceur du propos qui importe avant tout, et une relative imperfection des paroles, une certaine lourdeur dans l’emploi des adjectifs (« d’innombrables ombres frêles », « un ciel si obscurci et malveillant ») contribue aussi grandement à ce sentiment écrasant que nous apporte la musique, et enfin il serait ingrat de nier la beauté de certains vers (« de leur sang tu feras couler des rivières / de leurs cendres tu étoufferas / les dernières lumières »). Alors que l’album commence de manière directe avec des riffs expressifs et un blast beat brutal, une piste plus calme et ambiante lui sert de conclusion avec un lent morceau d’orgue secondé de samples multiples (pluie, vagissements étranges) et une voix caverneuse. Culte Funèbre est donc un premier album réussi, à la hauteur de ce qu’annonçait déjà la première démo du groupe. Par cet album équilibré qui sait porter à l’auditeur une ambiance travaillée, Agonie a fait ses preuves et est désormais un nom à retenir parmi la florissante scène du métal noir de Nouvelle-France.

Agonie : Facebook

Solar Asceticists Productions : Facebook

I.d.P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *