[Chrönique] Blake’s Optimism- These Things & Us – 7″EP – 2017

Steelwork Maschine

Neofolk/martial industrial/unpop

France

7″EP

Ce vinyle 7 pouces est la première manifestation dans la réalité tangible – tous les mp3 du monde ne voudront jamais un bel objet comme celui-ci – de Blake’s Optimism qui s’est fait connaître justement par quelques pistes disponibles sur différentes plate-formes en ligne, et par quelques concerts (Lyon, Montpellier, et certainement d’autres…). Blake’s Optimism est composé d’Adrien Tibi (Feigur, Attralia, Asubha) et d’Alexandre Caelles (Waveland, Red City Noise), mais pour le vinyle en question c’est Adrien Tibi  et Emil Brahe (Sol) à l’accordéon sur les deux compositions neofolk de These Things & Us qu’il faut créditer. Elles sont complémentées par deux autres pistes : une piste martial industrial de bonne facture et une autre servant plutôt d’introduction et reposant sur des collages de discours ; le genre de piste que les auditeurs de Death In June connaissent bien. Ce dernier est une influence importante dans l’identité de Blake’s Optimism. Identité qui trouve son chemin entre des racines neofolk traditionnelles et d’autres plus récentes à la King Dude. On notera notamment un chant qui tient plus du crooner que de l’aède.  Il est toujours bien difficile de se forger une opinion bien tranchée avec seulement quatre titres, mais le moins que l’on puisse dire c’est que les deux pistes neofolk fonctionnent plutôt bien et que les deux autres ne sont pas dénuées d’intérêt. Blake’s Optimism parvient à nous convaincre qu’il faudra compter sur lui à l’avenir. C’est tout ce que l’on espère ! Un projet à découvrir et à soutenir !

(crédit photographique : Steelwork Maschine)

Blake’s Optimism : Facebook

Steelwork Maschine : Facebook

L.G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *