[Chrönique] H.ø.s.t – Anthology of War – Compilation – 2017

Hell Is Here Production

Pologne

Military dark ambient

Cassette

Hell Is Here Production est un label polonais de metal extrême principalement orienté en direction du black metal. On peut y croiser Moontower, ArkonaBesatt, Hat ou plus récemment Szept, mais avec H.ø.s.t  nous nous frayons un chemin vers des contrées dominées par le martial ambient.

Ce style étant particulièrement stéréotypé il n’est pas rare d’éprouver la sensation de tourner en rond à son écoute, et par conséquent l’effet de surprise n’est pas toujours au rendez-vous. Mais, H.ø.s.t réussit à tirer son épingle du jeu principalement grâce, d’une part, à la tension qui règne parmi les pistes les plus ambient, et d’autre part, grâce à trois compositions : Imperial Spirit avec ses percussions martiales et ses mélodies légèrement balkaniques, Salute to All the Fallen qui appuie sa construction sur la mélodie du cantique Amazing Grace et Winter Melancholy où une mélodie chétive tourne en boucle tandis que des samples, en arrière-plan, se chargent de faire évoluer la composition.

Le plus souvent ces compositions sont dignes d’intérêt  et la  dextérité de leur auteur à agencer les différents éléments qui les constituent n’y est pas pour rien.  Indéniablement  H.ø.s.t  est une expérience qui laisse poindre le malaise. C’est, donc, une tentative réussie de reconstruction d’une période de l’histoire grâce à l’utilisation d’archives sonores, de samples d’artillerie, de gémissements en tout genre, mais aussi par la simulation de l’environnement (souffle du vent, bruit des vagues, etc.).  Présentée comme une compilation cette cassette fonctionne finalement comme un album.  Anthology of War  nous emporte dans sa narration. Cette dernière repose sur la volonté de surprendre l’auditeur tout en le plongeant dans une atmosphère angoissante, hantée par les réminiscences de cette page sombre de l’histoire européenne.

Ainsi, ces pistes parviennent à nous immerger dans la matière historique non sans le frisson inquiétant d’une pensée obsédante : tout cela pourrait recommencer, sous un autre visage bien évidemment…Des modalités certes différentes, mais l’horreur de l’entredéchirement au fond relève de la même teneur :  le cauchemar de la guerre avance toujours masqué aux yeux de la masse…

 

H.ø.s.t : Facebook

Hell Is Here Production : site

L.G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *