[Chrönique] Left alone​.​.​. – Home find me​.​.​. – Démo (réédition) – 2017

Distant Voices

Depressive black metal

États-Unis

CD

  Avant tout, il faut savoir que Home find me​.​.​. est en fait une réédition, car cette démo a connu une première édition sous la forme d’une cassette en 2015 via le très inégal label Depressive Illusions Records. Quoi qu’il en soit elle trouvera en vous son chemin à condition d’être dans une disposition d’esprit qui vous rende apte à la recevoir. Vous me direz avec justesse que cette remarque s’applique possiblement à toute forme d’oeuvre et cela même en dehors du champ musical… Mais, en d’autres termes, il n’est peut-être pas inutile de vous dire que si vous êtes à la recherche d’une puissante décharge d’énergie vous n’y trouverez certainement rien qui pourrait vous rassasier.

 Par contre, Home find me​.​.​. est une invitation à plonger dans un état de sombre introspection. D’ailleurs cette démo avec ses trois longues pistes (la dernière est même peut-être un peu trop longue) développe une identité inscrite assez profondément dans l’ambient.  Sur le plan des influences on trouvera des brides post-rock qui concourent à apporter un peu de “fraîcheur” à l’ensemble qui dans sa dominante est clairement dans la lignée du depressive black metal. De plus, des parties de piano viennent avec justesse apporter à certains endroits un peu de variété. La pluralité des influences qui peuvent être convoquées dans ces compositions s’exprime avec force, par exemple la fin de la première piste sonne même comme une BO de film noir.  Home find me​.​.​.  est pétri d’une sombre mélancolie exprimée sous un jour plutôt minimaliste et “artisanal”. Rien de fondamentalement novateur, ni d’extraordinaire, avec cette démo qui pourtant ne manque pas de charme et d’authenticité !

Left alone​.​.​. : Bandcamp

Distant Voices : site

L.G.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *