[Chrönique] Opium Seance – Levitation – EP – 2017.

Gravplass Propaganda

Atmospheric black/death metal

Grande-Bretagne

CD

 

Certes tout ce qui touche à l’occulte dans le metal ne se porte pas trop mal ces dernières années, mais il faut creuser un peu plus (voire beaucoup) pour trouver des formations intéressantes parmi la pléthore de projets explorant cette thématique, cela relève à certains détails comme s’intéresser davantage aux sorties de petits labels, se laisser séduire par des noms qui parlent, qui font marcher l’imagination, ou encore un extrait écouté sur le net … ou tout simplement du hasard. Et c’est un peu la conjonction des cas évoqués ci-dessus qui m’a conduit à trouver l’objet de cette chronique : le premier EP, Levitation, de l’ultra-mystérieuse formation appelée Opium Seance.

Levitation d’Opium Seance est sorti sur le label norvégien Gravplass Propaganda. Je ne m’attarde pas trop sur  l’artwork qui à mon goût fait dans la banalité et me paraît indescriptible. Il y a certainement des choses à en dire mais ma vile curiosité veut aller à l’essentiel : écouter son contenu musical. Levitation est composé de 4 morceaux pour une durée totale de 15 minutes, cela peut paraître très court, comme cela peut être suffisant pour un EP. On fera les comptes plus tard.

Opium Seance pratique un black/death metal occulte et transcendantal… Durée relativement courte oblige, les 4 titres de l’EP vont être décrits pour savoir s’il est possible d’accéder à la transcendance avec des compositions occultes et extrêmes.

Le premier morceau de l’EP s’intitule Spirits Glimpsed Through Sickly Haze. Son début et son ambiance sont lourds, tout vient des profondeurs ici. Ensuite la musique prend son envol une fois la BAR activée. Le chant death qui vient de loin renforce l’immersion et on note la présence de claviers discrets et cristallins dans la composition. Les riffs alternent entre des passages rapides et d’autres plus lourds et le final est mis en évidence par des notes de claviers plus omniprésentes qui pourraient représenter des esprits émanant des profondeurs et qui monteraient à la surface accomplir une sombre vengeance… Une entrée solide pour un premier morceau. La suite avec le titre Obsidian Trance Visions et son début tortueux faisant penser à du Portal. Il y a toujours cette voix inquiétante qui vient d’un autre monde. Au niveau des riffs, il y a un peu de tout de la lourdeur,  et des passages hallucinés et inquiétants. Ce deuxième titre est un morceau tout en pesanteur. La BAR explose par la suite avec les riffs pour une fin franchement pas rassurante !

Le troisième titre Channeling the Wretched est un morceau très court. L’effet rouleau compresseur se fait ressentir dès le début. Un peu de répit, puis reprise du rouleau compresseur avec de gros riffs black. Les claviers très discrets renforcent l’ambiance apocalyptique, par contre sa fin est plus marquante. Cette composition est d’une grande inspiration malgré sa faible durée. Le dernier titre est Asana Void avec son début plus lourd que les autres et plus mécanique du côté de la BAR. Les riffs gravitent autour de murmures qui participent grandement à l’ambiance de ce titre. Cette composition sinueuse provoque un effet dédaléen, en plus d’un côté broyeur, mais les riffs nous aident quand même à nous “ transporter “. Ce morceau fait penser à Blut Aus Nord période MoRT à certains moments… Cette conclusion est loin d’être réjouissante…

Et la transcendance dans tout ça ? Les compositions de Levitation restent dans le relativement classique pour du black et du death avec de grosses inspirations comme Blut Aus Nord et Portal pour ne citer qu’eux. Cependant, ces 15 minutes sont amplement suffisantes et tout est bien exécuté afin que l’auditeur plonge dans des limbes musicales ; il succombe à la pesanteur des morceaux. La touche, qui fait la différence, qui donne une identité à Opium Seance c’est la présence de claviers discrets, ou bien plus présents selon les moments.

Je ne sais pas s’il y aura une suite, le doute persiste à cause de l’identité mystérieuse du projet, mais en tout cas, l’effet provoqué par la musique de Levitation a réussi à m’atteindre dans mon moi profond, c’est non négligeable. Opium Seance est une très bonne découverte que je recommande à tout amateur de black/death occulte et peut-être que sa musique vous atteindra profondément vous aussi.

Opium Seance : Bandcamp, Soundcloud

Gravplass Propaganda : Facebook

LDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *