Tag Archives: Dark Folk

[Chrönique] Kruksog – Foster Prudence – EP – 2017

Le Recours aux Forêts Productions

Neofolk / dark folk

Bulgarie

Cassette

Kruksog tire son nom de l’Orkish (un langage inventé par J. R. R. Tolkien l’auteur du Seigneur des anneaux) et signifie : « crucifixion ». Plusieurs démos / EP sont déjà sortis principalement en numérique, mais seulement une production physique au compteur, sous la forme d’une cassette démo : Fugarae Parerum, sur Black Circle Productions. Kruksog est mené de front par une seule personne, Margaritka Georgieva, sous le pseudonyme de Maldoror.

Arrowwood (dark folk – États-Unis) : nouvel album et rééditions.

 Dark Fairytales est le titre de ce nouvel album qui contiendra en bonus des titres du split avec Novemthree.
Il sortira en CD le 13 décembre via COD label and distribution.

[News] Green Elder (ritual folk/dark folk – États-Unis) : nouvel album.

Intitulé Litterfall il est disponible depuis le 21 septembre en vinyle :

http://folkloredistribution.bigcartel.com/product/elder-green-litterfall-lp-autumn-equinox

https://greenelder.bandcamp.com/album/litterfall

(crédit photographique : Green Elder)

Green Elder : Bandcamp

L.G.

[Chrönique] Árnica – Cabeza De Lobo – Album – 2017

Equilibrium Music

Ur-folk/dark folk/martial

Espagne

CD

Cabeza De Lobo est le premier album des Espagnols à sortir chez Equilibrium Music après des parutions sur des labels comme : Percht, Ahnstern, Fronte Nordico, etc. Il nous fait découvrir un Árnica en arme qui n’hésite pas à intégrer une dimension martial industrial dans sa dark folk – que dis-je ? sa Ur-folk –  si caractéristique et nous propose 10 hymnes rituels de guerre à la force de frappe époustouflante tant ils parviennent à nous emporter dans un trance régénératrice.

Árnica prend un visage ouvertement guerrier à grand renfort d’incantations martiales, de percussions telluriques tout en gardant sa nature chamanique ; d’ailleurs une piste comme Diose Ocultos est porteuse d’une dimension que n’aurait pas reniée Hagalaz’ Runedance. On retrouve des traces caractéristiques de la musique d’Árnica au travers de ces fameux “bruits” de troupeaux notamment. L’homme fait toujours un avec la nature, la rupture n’est pas ici, mais plutôt dans l’expression d’une tension, d’un état d’urgence qui emporte tout sur son passage.

[Chrönique] Sagittarius – Aithiopis – EP – 2017

Die Neue Runde

Neoclassical/dark folk/ambient

Allemagne

CD

  Sagittarius est une formation néoclassique, dark folk  et ambiente assez discrète compte tenu des quelques albums parus (deux chez Cold Spring et un premier album chez Renovatio Verlag), mais à la détermination de fer et s’évertuant sans relâche à nous conter les univers mytho-poétiques et culturelles antiques de l’Europe éternelle. En retraçant rapidement la chronologie on relèvera un goût certain pour les fascinantes épopées lyriques et autres chants hymniques qui ont forgé des pans de la civilisation gréco-romaine et germanique. Le projet regorge d’ailleurs de références bien documentées sur ces périodes historiques et n’hésite pas à enrichir son travail d’une aura littéraire.

[News] Un nouvel album pour Stone Breath (apocalyptic folk/folk/dark folk – États-Unis).

Intitulé Witch Tree Prophets il sera disponible en CD le 11 août.

Stone Breath : Facebook

L.G.

[Chrönique] Messina 1908 – Compilation – 2017

 

(crédit photographique : Dornwald Records)

 

Dornwald Records

Industrial/martial industrial/neofolk/dark folk/exprimental

Italie/Russie

CD

Quoi de mieux qu’une compilation bien ficelée pour entériner la création d’un label et ainsi faire office de première sortie sous la forme d’une note d’intention ?  C’est ce qu’a choisi de faire le jeune label italien Dornwald Records créé par Lorenzo Nobili cette année même. Intitulée Messina 1908 la compilation en question aborde la destruction de la ville de Messine – une ville italienne, située en Sicile et chef-lieu de la province de même nom –  par un séisme qui a eu lieu en 1908 . On décompta 80 000 morts et il fallut presque 25 ans pour reconstruire entièrement cette ville. Les survivants furent notamment secourus par des marins russes attelés à Augusta. Et, en toute logique ladite compilation fait intervenir des artistes russes et italiens avec pour optique de célébrer ce moment d’entraide et d’amitié entre ces deux peuples.  Messina 1908 est une bonne compilation, relativement bien équilibrée en terme de qualité, elle aurait peut-être mérité malgré tout à plus tenir d’un bloc, mais dans l’ensemble nous sommes face à des titres de bonne facture. Elle fait place à une grande variété de styles et d’ambiances –  des sons durs et sombres cohabitent avec d’autres plus doux et lumineux – s’inscrivant dans le spectre de la scène post-industriel. On peut y entendre l’industriel expérimental de Carnera (qui offre plus un titre servant d’introduction qu’autre chose) et celui plus psychédélique et onirique de Kratong, des compositions dark folk et plus acoustiques avec les participations de Nytt Land et de Moon Far Away (qui nous offrent deux très bonnes compositions), une approche plus pop – dans le bon sens du terme –  et electro avec la piste de Porta Vittoria, tout comme le martial industrial de J Orphic (relativement influencé par Vladimír Hirsch), celui de TSIDMZ (Thule Sehnsucht In Der Maschinen Zeit) ou encore Valerio Orlandini (avec une piste teintée par le souvenir de Der Blutharsch), le drone noisy de Svart 1, nous avons même droit à la folk décalée et rock – qui ne plaira pas à tout le monde – d’Anenerbe Music Club – seul sur une piste et lors de la collaboration avec Corazzata Valdemone qui ferme la compilation. Un label à suivre et à qui l’on souhaite une longue vie !

Dornwald Records : Facebook

L.G.

[News] Réédition de B’ee’s Pent Pouch (dark folk/psychedelic folk – États-Unis).

Sortie en 2012 initialement en CDr et limité à 55 exemplaires. Cette sortie confidentielle de Bobin Eirth (Birch Book, In Gowan Ring, Mary Throwing Stones, Witch-Hunt) est rééditée en CD et en vinyle.

Les précommandes sont ouvertes. 

 

In Gowan Ring : Facebook

L.G.

[News] À découvrir : Kruksog (dark folk/neo-folk -Bulgarie).

Kruksog est un projet assez confidentiel composé d’un seul membre Maldoror et qui a sorti une cassette démo intitulée Fugarae Parerum via Black Circle Productions. De plus, plusieurs EP et morceaux sont disponibles en écoute sur Bandcamp.  On vous laisse les découvrir.

Kruksog : Facebook

L.G.

[News] Deuxième album pour Doom of Valyria (folk/dark folk – Espagne).

Intitulé WARG il sera disponible dès le 7 mai en CD via GH Records.

Doom of Valyria : Facebook

GH Records : Facebook

L.G.