Tag Archives: Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand

Une collaboration entre Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand (psychedelic rock – Autriche) et Wolvennest (psychedelic / ambient / rock – Belgique).

Elle prend la forme d’un EP composé d’un seul titre, Leave me alone, disponible en vinyle dès le 16 décembre.

Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand : Facebook

Wolvennest : Facebook

L.G.

[Chrönique] Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand – What Makes You Pray – Album – 2017

WKN / Urtod Void

psychedelic rock

Autriche

CD/cassette

La drogue c’est mal… Enfin visiblement pas pour tout le monde et en particulier pour notre cher gourou dark-folkeux sous acide, j’ai nommé Albin Julius qui, nous livre avec What Makes You Pray, un des meilleurs albums de Der Blutharsch (And The Infinite Church Of The Leading Hand).

S’ouvrant sur un long morceau frôlant les douze minutes où se mêlent en boucle les riffs d’une basse bien lourde, de l’orgue, des guitares chargées à la fuzz et au phaser, claviers et flutes, voix inquiétantes et martiales scandant « if you don’t shine there’ll be nothing », le ton et l’atmosphère générale sont donnés : sombre et hypnotique.

[News] Le prochain album de Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand (psychedelic rock – Autriche) sortira le 16 octobre.

Intitulé what makes you pray il sera disponible via WKN / Tesco Distribution.


Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand : Facebook

L.G.

[News] Dernière Volonté (martial pop – France) et Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand (psychedelic rock – Autriche) annonce un EP en commun.

Il est annoncé pour le mois d’avril .

 

Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand : Facebook

WNK : site

L.G.

[Chrönique] Der Blutharsch and the infinite church of the leading hand ‎– Sucht und Ordnung – album – 2016

image

 

WNK

Psychedelic rock/space rock

Autriche 

CD

Difficile d’aborder cette chronique sans au préalable avouer que mon intérêt pour ce projet d’Albin Julius n’a pas toujours été au beau fixe, et qu’assez rapidement j’ai laissé les sorties s’accumuler sans véritablement me pencher dessus, il faut dire aussi que déjà Flying High de Der Blutharsch ne m’avait pas convaincu – à tort ou à raison-, et à ma décharge j’ajouterais que Der Blutharsch et The Moon Lay Hidden Beneath A Cloud étant bien plus proche de ma sensibilité personnelle j’avais bien du mal à accepter l’orientation plus « rock » de Der Blutharsch And The Infinite Church Of The Leading Hand. Mais l’écoute de  Sucht & Ordnung, certainement un clin d’œil à l’album Search and destroy des Stooges, m’a prouvé à quel point j’aurais dû mettre un peu moins de distance entre ce groupe et moi-même !